66 minutes

Publié le par Bastenzo55

Dimanche 10 janvier à 17h20


Jacques Dutronc, le retour du playboy    

 

Jacques Dutronc la bio.jpgAprès dix-sept ans d’absence, Jacques Dutronc fait son retour sur scène, une grande tournée de cinq mois en France. D’ordinaire peu bavard, le gentleman-cambrioleur a accepté de feuilleter avec Alexandra Alévêque son album-photo. Son enfance rue de Provence à Paris, son père ingénieur et mélomane, son amitié avec Johnny Halliday, sa vie avec Françoise Hardy, et leur fils Thomas, chanteur lui aussi, qui l’a convaincu de remonter sur scène. Retour sur l’itinéraire d’un éternel playboy de 66 ans.

Un sujet de Alexandra Alévêque - ©- C Productions

 

 

 

Cités, foot : la haine des homos                    

Homo ghetto.jpgHomo cité.jpgC’est un sujet tabou, un scandale qui a éclaté récemment lors d’une rencontre sportive : le « Paris football Gay » devait jouer contre un club de Créteil. Mais ce dernier a refusé le match, en invoquant des raisons morales ! Un rejet typique du calvaire que vivent chaque jour les homosexuels dans les cités. On y recense quatre fois plus d’agressions homophobes qu’ailleurs. Capuche, survêtement : obligés de camoufler leur homosexualité, certains de ceux qui se surnomment les « lascars gays » vont même jusqu’à tenir des propos homophobes, pour donner le change. Guillaume, par exemple, joue les caïds, il compose même des textes de rap particulièrement « virils » afin qu’on ne le soupçonne pas. Nous avons également pu suivre Brahim dans sa vie quotidienne. Comment a-t-il fait son « coming out » à sa famille marocaine ? Quelles violences continue-t-il à subir, notamment sur les terrains de foot dont il est un habitué ?. Les mentalités peuvent-elles évoluer ? Séquence édifiante : quand on évoque l’homosexualité lors d’un cours d’éducation civique, les élèves d’un collège de Drancy rejettent ouvertement cette préférence sexuelle, considérée comme « contre-nature » et malsaine...

Un sujet de Nora Awada-©- C Productions

 

Pakistan : jamais sans ma fille                  

Cela fait bientôt cinq ans qu’Ingrid n’a pas revu sa fille. Amena, qui a aujourd’hui 9 ans, a été enlevée par son père, un Pakistanais qui l’a emmenée dans son pays. Alors que ce genre d’enlèvements parentaux se multiplie, quels sont les recours du conjoint qui se voit confisquer son enfant ? Ingrid, qui vit à Morlaix, a décidé de se rendre à Lahore, au Pakistan, pour tenter de retrouver Amena. Sur place, elle se camoufle sous un sari et un voile traditionnel, et bat la campagne, de villages en bureaux d’avocats. Mais elle est très mal reçue : la famille du père estime que la mère, divorcée, est impure et a de ce fait perdu tout droit sur sa fille.

Un sujet de Julien Fouchet - Constantin Simon  et Claire Wambergue - ©- Babel Press

 

Source: Le blog de la rédaction

Publié dans 66 minutes

Commenter cet article