66 minutes

Publié le par Bastenzo55

Dimanche 14 mars à 17h20


Ski : les JO des casse-cous

C’était l’événement cette semaine à Tignes. Au son de la techno de David Guetta, les « X Games », équivalent des Jeux Olympiques pour la glisse extrême. Un rassemblement très spectaculaire, autant pour les acrobaties souvent périlleuses qu’on peut y admirer que pour les looks flashy et les nuits débridées de ces fêlés de la neige. Un concentré d’adrénaline pour Thomas Krief, 16 ans, le plus jeune champion français de ski acrobatique, venu avec son papa, et  Tora Bright, star australienne du snowboard médaillée au JO qui, entre deux « half pipes », lit la bible sur son I-Phone..

Un sujet d’Emmanuel Creutzer © Camicas Productions

 

Profs : à l’école de la violence

On a beaucoup parlé cette semaine des problèmes de remplacements de professeurs. Un débat qui relance la question des jeunes profs. Comment ces intervenants de 25 ans, souvent inexpérimentés, peuvent-ils « tenir » des classes parfois difficiles ? Pour préparer les jeunes enseignants aux situations de conflits, une formation spéciale a été créée il y a trois ans dans centre de formation des profs, l’IUFM de Bordeaux. Avec jeux de rôles, mises en situation et  acteurs qui jouent les élèves violents. Cette formation est-elle efficace ? Quelles sont les gestes, le discours à adopter face à un élève très agressif ? Reportage à « l’école de la violence ».

Un sujet d ‘Alexandra Alévêque © C Productions

                  

L’escroc de la tempête

L’homme était déjà une légende. L’histoire de Philippe Berre, escroc multirécidiviste, venait d’être portée au cinéma, dans le film « A l’origine » avec François Cluzet. Se faisant passer pour un patron du BTP, il avait relancé il y a dix ans la construction d’une section d’autoroute dans la Sarthe, donnant de faux espoirs à la population. Cette fois-ci, Philippe Berre a été interpellé dans un village de Charente-Maritime dévasté par la tempête Xynthia, où il jouait les sauveurs. Affirmant être un fonctionnaire du ministère de l’Agriculture, il avait passé 40 000 euros de commandes de matériel, au nom de l’Etat : Algeco, tractopelles, cuves de fuel... Quels sont les motivations de ce mythomane, déjà condamné pour d’autres escroquerie ? Enquête sur la trajectoire d’un homme à la personnalité complexe.

Un sujet de Sébastien Gilles et Elise Richard © Tony Comiti Productions

 

Birmanie : silence, on tue

Des scènes de terreur qui rappellent la guerre du Viet-Nam : villages en feu, femmes et enfants fuyant dans la jungle, sous le feu des armes automatiques. C’est l’histoire d’un nettoyage ethnique à huis clos. Loin des caméras, la dictature militaire de Birmanie massacre à petit feu la minorité Karen, qui revendique son indépendance dans l’Est du pays. En 2006, le journaliste Alexandre Derheims, prix Albert Londres, avait pu se rendre dans cette zone de guerre interdite à la presse étrangère. Quatre ans plus tard,  il est parti retrouver les victimes de cette persécution: images de guerres filmées par les maquisards au cœur des combats, témoignage des réfugiés isolés du monde et privés de nourriture…

Un sujet d' Alexandre Derheims © Première Nouvelle Productions


 

Source: Le blog de la rédaction

Publié dans 66 minutes

Commenter cet article